06 49 10 11 69

Lames composites, le bon choix pour ma terrasse ?

Imaginées il y trente ans par un négociant japonais, les lames composites ont littéralement envahi le marché avec un choix toujours plus vaste. Résistant aux conditions météorologiques extrêmes, ce mélange de sciures, de résines polymères et de colorants a une durée de vie très longue pour un entretien limité.

Lames composites : le contre

Premier reproche : la fragilité. En entrée de gamme des lames composites, on trouve essentiellement des modèles alvéolaires, alternant parties pleines et creuses, afin de faire baisser le prix de revient. Moins résistantes que les lames pleines, leur solidité dépend de la qualité des matériaux. Or, en dessous des 20 euros, le cahier des charges de fabrication reste peu qualitatif. Ainsi, une trop grande proportion de fibres de bois dans le dosage rend les lames friables et peu résistantes. Inversement, trop peu dosé, le mélange donne des lames à l’aspect plastifié, désagréables au contact et glissantes sous les pieds.

Autre point : le respect de l’environnement. Les lames composites sont constituées de farines de bois et de polymères. Si certains fabricants s’engagent à respecter un cahier des charges très strict, d’autres proposent des produits d’appel bon marché dont les matériaux sont particulièrement douteux. Renseignez-vous donc sur la provenance et la composition exactes des lames avant de prendre votre décision.

Dernier reproche : l’esthétique. S’il existe des produits haut-de-gamme, proposant de très belles finitions, beaucoup de lames composites restent décevantes : imitations bois grossières, coloris artificiels qui blanchissent avec le temps. Pour approcher l’aspect naturel du bois, certains fabricants utilisent des techniques poussées, telles que la pigmentation aléatoire, et proposent des garanties contre la décoloration. Mais il faudra alors compter environ 80 euros/m².

Lames composites alveolaires pour terrasse

Lames composites : le pour

Premier avantage : le prix. Même s’il est possible de trouver des lames en bois à partir de 20 euros le m² (en pin non traité par exemple), les lames composites ont un prix de revient globalement inférieur. On trouve à partir de 40 euros/m² des produits très satisfaisants : lames alvéolaires co-extrudées (c’est-à-dire revêtues d’un film protecteur) ou lames pleines monoextrudées.

Second point : la facilité d’entretien. Contrairement aux terrasses bois qui nécessitent de nombreuses opérations (ponçage, protection etc.), les terrasses en lames composites ne demandent qu’un lavage annuel. Imputrescibles, elles résistent par ailleurs aux termites et aux champignons.

Enfin, la longévité reste un critère à prendre en compte. Des matériaux bien choisis associés à des techniques de pointe permettent d’assurer une durée de vie supérieure à 10 ans. Timber Tech ou Fiberon n’hésitent pas à garantir leurs lames composites 25 ans contre la décoloration et les taches.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les procédé de fabrication du bois composite, n’hésitez pas à consultez l’article lié. Pour trouver un artisan qualifié qui vous conseillera pour le choix et l’installation de votre terrasse, rendez-vous sur Eldotravo.fr.

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *