Pompe de relevage : utilité, installation et entretien

Selon la situation de votre fosse septique, il se peut que vous ayez besoin de mettre en place une station de relevage en assainissement individuel. Vous ne savez pas réellement de quoi il s’agit ni les conditions de son installation ? Nous vous apportons un éclairage à ce sujet dans les lignes qui suivent !

La station de relevage

Quand faut-il l’installer ?

Comme son nom l’indique, la pompe de relevage située dans une station de relevage (ou poste de relevage) a pour fonction de relever les eaux usées. Elle est indiquée quand ces dernières se trouvent à un niveau inférieur par rapport au réseau d’assainissement. Ce dispositif est donc installé lorsque l’écoulement gravitaire est impossible d’un point à un autre.

Le fonctionnement d’une pompe de relevage

Une station dite de relevage est équipée d’un réservoir dans lequel loge une pompe d’une puissance variable. La pompe constitue la pierre angulaire du dispositif, dans la mesure où elle fournit la puissance hydraulique requise pour remonter le liquide. Elle a pour fonction d’aspirer et de propulser le contenu du réservoir (eaux claires, eaux usées…) dans un tuyau de refoulement. Elle y parvient au moyen d’un moteur électrique à turbine qui draine et refoule le liquide vers le conduit d’évacuation.

Différents positionnements

Le poste de relevage peut être positionné à différents endroits en fonction de la configuration de l’habitation. Cet équipement trouve par exemple sa place en amont de la fosse, il s’agit dans ce cas d’acheminer à bon port les eaux usées brutes (eaux chargées). Généralement, la solution recommandée est d’installer la station de relevage en aval de la fosse et en amont du dispositif de traitement, l’option qui permet de remonter les eaux décantées, également appelées les eaux usées pré-traitées. Par ailleurs, des propriétaires aménagent un poste de relevage en aval du dispositif de traitement, une solution de prise en charge des eaux usées traitées (eaux claires).

Sélectionner la pompe de relevage adéquate

Le bon équipement

Outre la hauteur de refoulement, il est important de prendre en considération le type d’eau à relever lorsqu’on cherche à déterminer la pompe adéquate. Plus la granulométrie est importante, plus la pompe est capable d’évacuer des eaux contenant des particules de taille conséquente.

On distingue tout d’abord les eaux claires, ce sont principalement les eaux pluviales et celles provenant de la vidange de piscines. Un modèle à faible granulométrie (moins de 20 millimètres) convient à l’aspiration de ces eaux. Une pompe d’une granulométrie moyenne (20 millimètres à 50 millimètres) est suffisante pour relever des eaux dites usées. Pour véhiculer toutes les eaux chargées (eaux noires, eaux-vannes) vers l’exutoire en hauteur, vous devez porter votre choix sur les pompes d’une granulométrie oscillant entre 51 millimètres et 70 millimètres.

La pose d’une pompe de relevage

Plusieurs possibilités de pose s’offrent aux particuliers désireux de tirer parti d’une pompe de relevage. Il s’agit tout d’abord de la pose dans la dalle de fondation. Cette technique favorise l’évacuation des eaux usées directement au point d’émission avec l’avantage d’être associée à un siphon. Un choix pertinent quand on souhaite gagner de la place.

Il est aussi possible d’enterrer la station en extérieur. Les principaux atouts qu’apporte cette solution ? La maintenance est facilitée et le poste n’occasionne pas de nuisances sonores. En présence d’un sol gorgé d’eau ou d’une nappe, des précautions doivent être prises, afin d’éviter la remontée du poste de relevage. Plus généralement, on opte pour une pose dans des locaux secs, à l’abri du gel.

La sécurité de la pompe de relevage

L’installation

L’installation d’une pompe de relevage des eaux usées domestiques ou celles contenant des fibres ne présente pas une grande complexité. Cela étant, il convient de respecter quelques mesures de sécurité. Durant l’installation, il est primordial d’être équipé de protections corporelles adaptées. Assurez-vous entre autres que le réservoir bénéficie de l’espace suffisant pour accueillir la pompe et qu’il laisse l’interrupteur à flotteur se mouvoir sans entrave ni obstacle. Parmi les autres précautions à prendre durant sa mise en œuvre, vérifiez que les conduites sont bien dépourvues de débris et de corps étrangers susceptibles d’obstruer la pompe.

Éviter des utilisations inappropriées

Il est largement conseillé de vous servir de la poignée ou de la fixation pour soulever la pompe, ne la saisissez en aucun cas par son cordon d’alimentation. Ensuite, ne réalisez pas son entretien et plus largement n’entrez pas en contact avec le poste quand celui-ci fonctionne. De manière générale, la pompe de relevage ne doit pas être mise à contribution dans des circonstances inhabituelles.

N’ayez pas recours à cet équipement pour pomper des solvants corrosifs, acides ainsi que des huiles ou d’autres substances inflammables. Les modèles conçus pour relever les eaux domestiques ne sont en aucun cas indiqués pour les puits, les piscines ou encore les installations où des personnes sont susceptibles d’être en contact avec le liquide pompé.

Les considérations d’entretien d’une pompe de relevage

Pourquoi prendre soin d’un poste de relevage ?

Quand bien même votre poste de relevage remplit son rôle à merveille, vous avez la charge d’en prendre soin dans le but de pérenniser le dispositif d’assainissement. En vous affranchissant d’un entretien approprié, vous courrez plusieurs risques majeurs. Par exemple, cette négligence peut occasionner un débordement à l’extérieur de votre habitation.

Une pompe de relevage qui fonctionne mal est parfois à l’origine d’une nuisance olfactive. Parmi les autres effets indésirables fréquemment constatés sur des installations mal entretenues, on compte le colmatage du filtre pouvant aboutir à une panne. Si la pompe est stockée pendant au moins un an, il est recommandé de tourner la roue au moins une fois tous les 1 ou 2 mois.

Nos conseils d’entretien

Bien entendu, si vous n’avez pas la conviction de réussir à entretenir correctement votre pompe de relevage, nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à un spécialiste. Dans le cas contraire, il vous faut adopter quelques bonnes pratiques. Quand l’équipement est sollicité de manière régulière, tâchez de prévoir au moins une fois par mois un nettoyage au moyen d’un ou deux cycles complets de remplissage / évacuation à l’eau claire. La vidange de la cuve est préconisée si vous quittez votre domicile pour une durée prolongée. Ces petites tâches ne vous abstiennent pas d’être vigilant quant aux éventuels bruits et odeurs anormaux pouvant survenir.

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *