Quel moyen de financement pour ses travaux ?

Vous voulez apporter du changement dans votre logement ? Construire une terrasse, ériger une véranda, refaire le salon ? Élargir des pièces en détruisant des cloisons ? Ou simplement arranger votre toit mal isolé ? Il vous faut donc mener des travaux. Cela ne sera pas gratuit ; ainsi, on vous explique les moyens de financer cette entreprise.

Où trouver l’argent ?

Vous pouvez bien entendu financer les travaux de la façon la plus simple qui soit : en utilisant l’argent que vous avez épargné au fil des années. Encore faut-il disposer de ces économies ! Si ça semble naturel, ce n’est pas forcément avantageux : au terme du processus, vous serez plus pauvre. En période de taux faibles, un prêt peut vous permettre de tirer votre épingle du jeu. Voici comment : vous gardez votre épargne et vous l’investissez, ce qui vous rapporte des gains équivalents à un pourcentage de la somme investie A. En parallèle, vous souscrivez à un prêt immobilier qui vous coûte un taux d’intérêt annuel B. Si A est supérieur à B, vous pouvez rembourser votre prêt sans débourser un sou.

Maintenant que vous êtes convaincu par l’option prêt, vous devez être au courant des différents types de prêts parmi lesquels vous aurez le choix. Explication.

cochon tirelire

Type 1 : Le prêt consommation

Chaque type de prêt a des avantages et des désavantages. Dans le cas du prêt consommation, nous avons résumé tout cela dans le tableau suivant :

AvantagesInconvénients
Pas d’assurance obligatoireMaturité courte : 1 à 7 ans
Pas de garantie immobilière obligatoireTaux élevé
Simple et rapide à obtenirLissage difficile, ce qui limite votre capacité d’emprunt à court et moyen terme

Ce tableau nous montre que ce type de prêt est relativement coûteux, et sature votre capacité d’endettement à court terme. Ainsi, si vous avez d’autres grands projets à mener dans les années immédiatement à venir, nous vous déconseillons de prendre ce prêt. 

Type 2 : Le crédit immobilier

Notez tout d’abord que l’obtention de ce prêt est soumise à conditions. 

  • Condition 1 : les travaux doivent faire partie d’un projet immobilier plus large (c.à.d. l’achat d’un bien immobilier)
  • Condition 2 : le montant des travaux ne doit pas dépasser 10% du prix du bien acheté à l’aide du crédit immobilier. 

Ainsi, il est important d’avoir à disposition les devis précis des travaux en amont de la demande de leur financement auprès de la banque.

Il y a au minimum quatre grands bénéfices que vous pouvez tirer de l’inclusion de vos travaux dans votre prêt immobilier :

  • Vous pouvez conserver votre capacité d’endettement lisser le montant des travaux en l’intégrant dans le prêt immobilier.
  • La maturité du crédit est plus élevée, ce qui vous permet de mieux repartir le coût des mensualités sur plus d’années
  • C’est la banque qui verse l’argent directement au prestataire, en débloquant les fonds progressivement pendant l’avancée des travaux. Ainsi, vous serez certains de ne pas emprunter plus que vous n’en aurez besoin !
  • Pour éviter de payer à la fois un loyer et des mensualités, il est possible de différer le payement de ces dernières jusqu’à la date de votre déménagement.
pièces

Questions-réponses

Comment estimer le coût des travaux et du prêt ?

Pour estimer le prix de vos travaux et des financements qu’ils requièrent, il existe des simulateurs sur internet. Ces derniers calculent le montant prévisionnel des travaux en fonction des spécificités de votre logement. Ils permettent également de savoir si vous avez suffisamment de ressources pour couvrir ces dépenses.

Le simulateur Pretto en fait partie. Il trouve votre capacité d’emprunt ainsi que le meilleur taux que vous pouvez demander à la banque. Suite à la simulation, des conseillers vous accompagnent gratuitement jusqu’à la signature du prêt.

Je suis bricolo, je peux faire les travaux moi-même ?

Si vous vous décidez pour le prêt immobilier, vous n’aurez pas la possibilité de faire les travaux en personne ; vous devrez obligatoirement passer par un professionnel. Vous ne gérerez pas la somme empruntée : la banque se chargera de rémunérer directement le prestataire.

Ainsi, si vous souhaitez réellement faire les travaux vous-même, le prêt consommation est une meilleure option. Vous recevrez l’argent sur un compte dédié, et pourrez le dépenser librement. Il vous faudra néanmoins transmettre à la banque des justificatifs des dépenses.

Quels sont les documents demandés par la banque pour qu’elle accepte de financer mes travaux ?

La banque requiert en toutes circonstances des justificatifs afin d’être certaine que l’argent prêté est utilisé à bon escient. Soyez certain de la précision et du sérieux des factures émises par votre artisan, car la banque ne vous donnera pas d’argent supplémentaire en cas de dépassement. Vous avez toujours la liberté de changer de prestataire après le début des travaux, tant que les coûts sont compris dans l’enveloppe allouée par la banque.

Si vous choisissez le crédit consommation, il vous faudra également fournir les devis et factures. 

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *