06 49 10 11 69

Pourquoi effectuer un audit énergétique avant travaux ?

Les prix de l’énergie ne cessent d’augmenter, que ce soit le gaz, le fioul, l’électricité ou même le bois. Cela a un impact important sur vos factures énergétiques mensuelles. De plus, la plupart de ces combustibles émettent des gaz à effet de serre qui contribuent à la dégradation de l’environnement. Ces différentes raisons peuvent vous amener à vouloir effectuer des changements dans votre maison ou sur votre propriété.

Mais entreprendre des travaux de rénovation est souvent très onéreux et sans l’accompagnement d’un professionnel, vous risquez de faire des dépenses inutiles. En effet, il est important de connaître les forces et faiblesses thermiques de votre bien avant d’entreprendre les travaux. Pour cela, vous aurez à effectuer un audit énergétique.

Qu’est-ce qu’un audit énergétique ?

L’audit énergétique est une démarche qui consiste à analyser le mode de fonctionnement d’un bâtiment afin de déterminer ses dépenses énergétiques. Également appelée Bilan thermique ou Diagnostic de performance énergétique (DPE), il est réalisé par des professionnels appartenant le plus souvent à un cabinet d’études thermiques, comme BET AEF, à Montpellier. Il peut également être effectué par un architecte ou un maitre d’œuvre doté d’une autorisation spéciale.

Cette procédure a été imposée par le Grenelle de l’environnement à travers la loi n° 2009-967, du 3 aout 2009. Cette loi a pour objectif de réduire de 38 % les consommations énergétiques des bâtiments existants jusqu’à l’année 2020. L’audit énergétique permet de connaître les caractéristiques de consommation énergétique d’une maison ou d’un groupe de bâtiments. Il permet de déterminer le poste qui entraine la plus importante dépense. Ensuite, les auditeurs pourront déterminer les méthodes efficaces pour économiser davantage d’énergie.

Sur le site www.betaef.fr, vous pourrez en apprendre davantage sur les travaux énergétiques à effectuer ainsi que l’importance de l’audit énergétique.

Audit énergétique batiment

Les logements concernés par l’audit énergétique

L’audit énergétique doit être réalisé sur les bâtiments situés en France métropolitaine et qui ont été construits avant le 1er juin 2001. Les copropriétés qui comptent au moins 50 lots ainsi que les bâtiments à usage principal d’habitation doivent également subir cette étude. Enfin, les bâtiments qui possèdent une installation collective de chauffage ou de climatisation et qui desservent plus de 90 % des lots à usage d’habitation sont également concernés.

L’audit énergétique est également à réaliser sur les bâtiments qui ont été désignés par le cadastre énergétique, ainsi que les constructions qui ont une consommation élevée. Avant d’effectuer des travaux de rénovation sur des maisons anciennes, vous devrez également réaliser un audit énergétique.

Le contenu d’un audit énergétique

Pour réaliser un audit énergétique, la personne en charge de l’étude devra réunir différentes informations sur le bâtiment auprès de son propriétaire ou du syndic. Par la suite, elle devra se rendre sur le terrain afin de visiter le bâtiment et questionner les habitants sur leur utilisation des différentes sources d’énergie. Elle analysera les factures énergétiques et évaluera les performances des différentes installations. L’auditeur aura également à effectuer des calculs sur les défauts énergétiques et donnera des suggestions d’amélioration en fonction des éléments réunis.

Un rapport sera fourni à la fin de la mission. Il devra comprendre plusieurs informations. Il comporte d’abord un descriptif de la maison, de la copropriété ou des parties communes et privées du bâtiment. Il s’agit d’une description détaillée contenant la nature, l’épaisseur et la qualité des matériaux, ainsi que la résistance thermique de ces derniers.

Ce document contiendra également le résultat des enquêtes réalisées auprès des occupants. Il portera sur leur façon d’utiliser les différents équipements nécessitant de l’énergie (chauffage, climatisation, éclairage…), leurs consommations énergétiques, ainsi que les améliorations techniques présentes dans leurs appartements. L’audit énergétique permettra d’avoir une estimation de l’énergie consommée annuellement par les équipements collectifs utilisés, ainsi que le montant des dépenses annuelles. Cette analyse peut être basée sur les trois années écoulées au moins.

Enfin, l’auditeur devra apporter dans ce document des recommandations sur l’utilisation et la gestion des équipements collectifs de la propriété ou de la copropriété. Il livrera également des propositions d’amélioration de la performance énergétique de la maison ou de la copropriétaire. Ces conseils porteront sur le type de matériaux à utiliser pour la rénovation, le type d’équipements à installer, ainsi que la technique qui devra être utilisée pour les travaux. Ce sera ensuite aux propriétaires de décider de suivre ces conseils ou non, selon l’ordre de priorité proposé par l’auditeur.

Les aides existantes pour la rénovation

Les frais entrainés par les rénovations dans le cadre d’une amélioration de la consommation d’énergie peuvent être allégés par différents dispositifs mis en place par l’Etat. Il y a d’abord le Crédit d’impôt pour la transition énergétique, ou CITE, qui est un dispositif pouvant réduire les impôts sur une partie de vos dépenses pour les travaux. L’éco-PTZ ou l’éco-prêt à taux zéro est également à votre disposition si vous souhaitez rénover votre propriété ou copropriété. Il vous accorde un financement de 30 % du montant total des travaux, à hauteur de 30 000 € maximum. Le prêt est remboursable sur une durée maximale de 15 ans et vous n’aurez pas à payer d’intérêts.

Outre la réduction de la TVA à 5,5 %, une rénovation de bien pour une amélioration énergétique peut également profiter d’une aide des entreprises de fournitures d’énergie, grâce au dispositif CEE ou certificats d’Économies d’Énergie.

Toutefois, vous ne serez pas éligible à ces différentes aides tant que vos travaux ne seront pas effectués par un professionnel Reconnu Garant par l’Environnement (RGE).

En somme, l’étude thermique permet de vérifier l’efficacité énergétique d’un bâtiment. Elle établit un état des consommations en prenant en compte les différentes caractéristiques du bâtiment et de ses usages et identifie les défauts énergétiques et les éventuels dysfonctionnements. Elle permet également à l’auditeur de proposer des mesures rectificatives, en tenant compte des diverses caractéristiques qui sont propres au bâtiment et à son utilisation (structure des parois, type d’utilisation, occupants…), d’évaluer les investissements, ainsi que les économies réalisables.

Enfin, cette étude permet de définir les travaux à effectuer en priorité pour améliorer le bilan énergétique et le confort de son habitation.

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *