Réduire les dépenses énergétiques à la maison

Tous les ménages sont impactés par le coût de la vie. Dans un contexte où les prix suivent une courbe croissante continue, il est très important d’apprendre à dépenser sagement son argent. Par exemple, l’énergie fait partie des postes de dépenses les plus importants dans toutes les familles. Comment les réduire efficacement sans pour autant sacrifier votre confort ? Cet article vous propose quelques astuces pratiques.

Installer un adoucisseur d’eau pour faire des économies

Il n’est pas rare que la concentration de l’eau en calcium et en magnésium soit élevée : on dit alors qu’elle est dure. Dans ce cas, pour faire des économies, vous devez éliminer la dureté de l’eau. Et pour y arriver, il vous faut un adoucisseur d’eau.

Pourquoi est-ce nécessaire ? Une eau dure laisse des dépôts de calcaire sur les parois des appareils électroménagers. Le tartre s’y accumule donc au fil du temps. Et pour continuer de fonctionner, vos appareils devront consommer plus d’énergie que d’habitude.

Vous aurez donc une facture d’électricité plus élevée à payer, à moins que vous installiez un adoucisseur d’eau. Cet équipement très pratique débarrasse l’eau du calcaire qui la rend dure. On l’installe au point d’arrivée d’eau des maisons. Il existe deux types d’adoucisseurs : les adoucisseurs à résine et les adoucisseurs au CO2.

L’adoucisseur d’eau à résine

L’adoucisseur à résine utilise les échanges d’ions pour améliorer la qualité de l’eau. Il possède une résine de polystyrène chargée en sodium. Dès que le processus d’épuration commence, ces ions sodium sont échangés contre les ions calcium et magnésium qui sont à l’origine des dépôts de tartre. De plus, il sera possible de régénérer la résine pour qu’elle puisse épurer l’eau dure avec efficacité. Investir dans l’installation d’un adoucisseur comme les modèles TnM est vraiment rentable.

D’après les sondages, les familles moyennes dépensent 419 euros par an pour chauffer de l’eau. Mais, avec une eau adoucie, elles peuvent faire des économies sur leurs dépenses annuelles. De plus, un foyer où l’eau dure fait des ravages a besoin de 420 euros an pour acheter des détergents. Grâce à un adoucisseur d’eau, cette dépense annuelle peut être réduite de 50 %.

Certains modèles à résine améliorés possèdent une vanne volumétrique qui permet aux résines de se régénérer au besoin. La même vanne génère du chlore pour désinfecter les résines et empêcher le développement des bactéries. De plus, pour que vous n’ayez pas à les remplacer fréquemment, ils disposent d’une longévité qui dépasse largement 10 ans. Pour la régénération ionique, préférez les systèmes qui réduisent la consommation de l’eau et du sel de 50 %.

L’adoucisseur au CO2

L’adoucisseur au CO2 est peu utilisé. Pour adoucir l’eau, il doit se servir des bouteilles de CO2. C’est pour cette raison que son prix d’achat est également élevé. Comment fonctionne-t-il ? L’appareil qui est en général installé près d’un compteur hydraulique distille du CO2 dans l’eau à traiter tout en régulant sa pression. Une fois dans l’eau, le dioxyde de carbone se transformera en acide carbonique pour éliminer le calcaire qui se trouve dans l’eau et réduire son pH. Comme le vinaigre blanc, le dioxyde de carbone est doux et ne laisse aucune trace dans l’eau traitée. Ce type d’adoucisseur ne nécessite ni entretien ni régénération.

Autres avantages des adoucisseurs d’eau

En plus de réduire vos dépenses énergétiques, l’installation d’un adoucisseur d’eau a également de nombreux autres avantages. Vous pourrez :

  • avoir une peau douce et des cheveux soyeux (plus de calcaire pour dessécher votre peau et vos cheveux) ;
  • mieux protéger vos appareils, canalisations et systèmes d’eau chaude contre l’usure prématurée ;
  • avoir une vaisselle éclatante et sans traces de calcaire ;
  • profiter d’un linge confortable et doux au toucher.

Équipements pour adoucir l’eau : les filtres sous éviers

Les adoucisseurs s’occupent de l’élimination du magnésium et du calcaire de l’eau que vous consommez. Mais, pour avoir un système complet, vous devez également utiliser des filtres.

L’eau peut facilement charrier diverses sortes d’éléments indésirables. Entre la station d’épuration et votre habitat, elle peut se charger en résidus de pesticides, solvants, désinfectants et micropolluants variés. Les filtres de qualité supérieure vous aident à débarrasser l’eau de ces molécules nocives.

Certaines marques proposent des filtres qui ont une finesse de filtration de 0,15 micron. Avec cette capacité, ils isolent et suppriment de nombreux composés indésirables de l’eau tout en y conservant les minéraux dont vous avez besoin. Installés sous les éviers, les filtres vous garantissent de l’eau épurée tant à la cuisine qu’à la salle de bain.

Pour mieux tirer profit de ces dispositifs, préférez les filtres certifiés ACS et NSF.

Faire des économies sur l’éclairage

En dehors des adoucisseurs et filtres d’eau, vous pouvez réduire votre consommation énergétique en faisant un bon usage de votre éclairage. Choisissez de préférence les lampes LED. Elles sont moins énergivores.

N’oubliez pas aussi d’éteindre les lampes quand il n’y a personne dans les pièces. Vous pouvez inculquer cette habitude à toute la famille, y compris les petits. Des systèmes domotiques simples à installer peuvent également vous aider dans cette démarche. Ils vous est aussi possible de comparer différents fournisseur d’électricité afin de choisir celui qui vous propose les prix les plus avantageux

Les réflexes à adopter avec les appareils électroménagers

Certains appareils électroménagers comme le lave-linge et le sèche-linge sont très énergivores. Utilisez-les donc de façon rationnelle. De plus, préférez toujours les « modes éco » de votre lave-linge pour économiser sur sa consommation.

Quant au sèche-linge, ne l’utilisez que lorsque cela est vraiment nécessaire. Prenez l’habitude de sécher votre linge à l’air libre si cela est possible.

Si vous possédez un réfrigérateur ou un congélateur, dégivrez-le régulièrement pour qu’il ne consomme pas excessivement d’énergie électrique.

Les bonnes méthodes en cuisine pour réduire les dépenses énergétiques

Vos habitudes en cuisine ont aussi un effet non négligeable sur votre consommation énergétique. Certains petits changements peuvent très bien être utiles. Par exemple, pour chauffer l’eau, utilisez votre bouilloire. N’oubliez pas aussi de couvrir vos poêles et casseroles lorsque vous réchauffez un plat. Vous éviterez ainsi les déperditions de chaleur.

Réduction des dépenses énergétiques : aérer la maison le plus souvent possible

L’aération joue un rôle important dans la réduction des dépenses énergétiques. En été, ouvrez vos portes et fenêtres de bon matin. Ainsi, vous laisserez l’air frais s’engouffrer dans la maison. Au cours de la journée, ce sera un bon moyen pour économiser sur la climatisation.

En hiver, vous pouvez toujours ouvrir vos fenêtres. Ceci permettra de chasser l’humidité dans la maison.

Quel est l’essentiel à retenir ? Pour diminuer votre consommation énergétique et baisser ainsi vos factures, installez un adoucisseur d’eau et des filtres. Faites aussi quelques petits changements dans vos habitudes à la maison. Le résultat ne manquera pas de vous surprendre.

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *