06 49 10 11 69

Attention à ne pas mettre de côté la rénovation énergétique !

Vous, votre projet pour 2018, c’est la rénovation de votre maison ? Excellente initiative. Prendre en main votre bien immobilier lui donnera un coup de jeune, boostera sa valeur immobilière, et améliorera sensiblement le confort domestique, à condition de ne pas mettre de côté la rénovation énergétique. Nous y voilà, encore la rénovation énergétique, cette fameuse mesure gouvernementale censée être la solution miracle à tous les problèmes de consommation de la maison.

rénovation énergétique

La rénovation énergétique, une priorité souvent délaissée

Depuis début 2016, seuls 16 % des appartements et maisons reloués ont fait l’objet de travaux avant le marché, contre 30 % en 2013 constate l’observatoire Clameur (Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux). Loyers trop faibles, projets trop chronophages, trop coûteux, trop énergivores… Si les travaux de mise aux normes énergétiques font l’objet de nouvelles obligations depuis le 1er janvier 2017, de nombreux propriétaires hésitent, voire ne se soucient même pas de faire isoler leur logement par exemple, alors que le chauffage est le poste de consommation le plus gourmand d’un logement, et que les tarifs EDF sont en constante augmentation depuis maintenant plus de 10 ans, comme nous l’explique cette infographie du site Fournisseur-Energie.

Manque de temps, d’argent… en attendant, un mal logement mal isolé, non rénové, a des conséquences dramatiques non seulement sur la consommation énergétique, mais sur le confort intérieur et la santé des occupants.

En quoi consiste l’éco-rénovation ?

La rénovation énergétique fait partie des mesures gouvernementales mises en place avec la COP21 en 2015. Elle représente l’ensemble des travaux visant à réduire la consommation d’énergie d’un bâtiment, tels que :

  • les travaux de changement de chaudière,
  • l’installation d’énergies renouvelables,
  • la mise en place de systèmes de ventilation,
  • l’installation de systèmes de régulation
  • les travaux d’isolation thermique et acoustique

Ce dernier point, l’isolation, est particulièrement important en rénovation énergétique. Dans un logement mal isolé, les déperditions énergétiques sont importantes et profitent du moindre interstice, du moindre espace non protégé, pour s’enfuir. Les principaux points faibles d’un logement en matière d’isolation étant la toiture, les murs, les vitrages, les planchers bas, les ponts thermiques et le renouvellement d’air.

Isoler un logement consiste à poser des matériaux isolants (laine à souffler, ouate de cellulose, paille, chanvre, etc) aux endroits les plus vulnérables afin d’empêcher les pertes de chaleur et ainsi de minimiser les besoins en chauffage et en climatisation. Résultat : une réelle baisse des factures énergétiques, un logement plus confortable, la valeur patrimoniale du bien augmentée.

L’ADEME estime qu’un logement correctement, voire bien isolé, permet de réduire la consommation énergétique de près de… 80% (c’est le cas avec les normes BBC et dans les maisons passives).

Pour ceux qui se posent la question des frais (à juste titre), sachez que les travaux de rénovation énergétique ouvrent le droit à de nombreuses aides financières (crédit d’impôt, éco-prêt à taux zéro, aides de l’ANAH, des fournisseurs d’énergie…). Par ailleurs, ce genre de chantier offre la possibilité de faire d’une pierre deux coups en rénovant son logement sur le plan énergétique ET esthétique : en cas de travaux de ravalement de la façade ou de réfection de la toiture, vous pouvez en profiter pour isoler le bâtiment et le mettre aux normes basse consommation. Rapprochez-vous également de votre énergéticien au moment de demander la mise en service de l’électricité. Vous trouverez dans cet article les  démarches indispensables pour choisir l’offre d’électricité qui correspond à vos besoins.

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *