3 gestes simples pour protéger vos canalisations du gel

Protégez vos canalisations du gel grâce à nos trois gestes ultra simples. Annoncée par Meteo France depuis déjà plusieurs jours, la vague de froid n’épargnera personne. Avec des températures avoisinant les -10°C pour la région Occitanie, robinetteries et canalisations risquent d’être très endommagées. Suivez nos conseils pour éviter le pire !

protégez vos canalisations du gel

Protégez vos canalisations du gel – geste 1 : je purge mes canalisations !

Quand le mercure descend au-dessous de 0°C, l’eau gèle : on ne vous apprend rien. Conséquence : canalisations et robinets risquent d’éclater. Pourquoi ? Une fois gelée, l’eau occupe un volume plus important et fait pression sur la canalisation. Premier geste donc pour protéger vos canalisations : purger, pour éviter de laisser l’eau stagner à l’intérieur du réseau. L’opération est très simple : il vous suffit de fermer la vanne de purge et d’ouvrir entièrement le robinet extérieur. De cette façon, l’eau prisonnière des tuyaux pourra s’évacuer. Vous attendrez que le mercure remonte pour remettre en eau l’ensemble du circuit.

Protégez vos canalisations du gel – geste 2 : j’isole mon réseau !

Dans la plupart des configurations, votre réseau de plomberie comporte une partie extérieure. Celle-ci est particulièrement exposée aux variations de température. Un geste simple consiste à isoler les tuyaux pour les prémunir contre le gel. Pour cela, vous pouvez utiliser de simples tubes en mousse, d’un diamètre légèrement supérieur à celui de vos tuyaux. Attention : la technique consistant à envelopper ses tuyaux de papier journal ou de vieux chiffons est une fausse bonne idée ! Ils retiennent l’eau et risquent d’amplifier encore plus le phénomène. Soyez donc vigilant sur les matériaux employés pour portéger vos canalisations.

Protégez vos canalisations du gel- geste 3 : mettez votre compteur à l’abri !

Il est primordial de protéger votre compteur d’eau des méfaits du gel. Endommagé par le froid, il peut provoquer de graves fuites. Par ailleurs, sachez que son remplacement reste à votre charge. Comme pour les canalisations, évitez à tout prix les remèdes de grand-mère qui consistent à calfeutrer l’appareil avec de la laine de verre, de roche ou même … de la paille ! Ces matériaux retiennent l’humidité, ils auront donc un effet désastreux sur votre installation au moment du dégel. Pur protéger votre compteur, utilisez de préférence des plaques de protection en polystyrène ou des housses spécialement conçues pour cet usage.

Que faire en cas de dégâts des eaux ?

Si malgré toutes ces précautions une partie de vos canalisations ou votre compteur d’eau a gelé, pas de panique ! N’utilisez surtout pas de remède radical : un chalumeau provoquera des dégâts irrémédiables ! Préférez la chaleur douce d’un sèche-cheveux et armez-vous de patience ! N’oubliez pas que vous restez responsable des dégâts consécutifs au gel : en cas de problème ou de question, n’hésitez pas à consulter un plombier. Il saura vous aiguiller sur les démarches d’urgence et pourra réparer votre installation en quelques heures.

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *