Quelles sont les solutions de chauffage les plus économiques ?

À l’heure où le respect de l’environnement est une priorité, opter pour un chauffage économique et écologique est plus qu’un choix. Ce type de chauffage permet d’économiser sur la facture d’énergie, mais aussi de réduire l’émission de gaz à effet de serre. Les appareils de chauffage utilisant les énergies fossiles sont largement plus chers que ceux utilisant des énergies renouvelables ; or, ils sont beaucoup plus polluants et beaucoup plus gourmands en ressources énergétiques. De plus, le prix des énergies fossiles telles que le pétrole, le gaz naturel et le charbon ne cesse d’augmenter. Vous avez besoin d’une solution de chauffage économique ? Nous vous invitons à découvrir quatre équipements parmi les plus économiques du marché pour chauffer votre maison !

Le poêle à bois, le plus économique de tous

Le poêle à bois est probablement l’équipement de chauffage le plus économique. Il doit cela, entre autres, à son combustible : le moins cher et le moins volatile du marché. En effet, il y a une nette différence entre le prix du fioul ou de l’électricité et celui du bois. Pour les énergies renouvelables telles que le bois, il y a rarement des hausses de prix, dans la mesure où seuls la main-d’œuvre et le transport sont inclus dans le coût.

Si vous prévoyez de vous équiper de ce type de chauffage, les modèles à granulés de bois, ou pellets, sont une excellente option pour économiser au maximum. Ils offrent un rendement optimal par rapport aux poêles à bois classiques et ils sont beaucoup plus pratiques : ils disposent d’un réservoir qui verse automatiquement les granulés dans la chambre de combustion dès que c’est nécessaire. Les pellets (granulés de bois reconstitués à haute densité) sont d’excellents biocombustibles en raison de leur faible taux d’humidité.

Le poêle à granulés est abordable, simple d’installation et d’utilisation, ainsi que très économique. Appelé également poêle à pellets, cet équipement de nouvelle génération est un chauffage performant et écologique. Il est sans nul doute le plus performant des poêles à bois.

Vous avez le choix entre trois modèles, à savoir le modèle canalisable, le modèle à convection forée et le modèle à convection naturelle. Ce dernier, particulièrement silencieux, chauffe la pièce grâce au phénomène de convection naturelle. Celui à convection forcée est doté d’un ventilateur pour une répartition plus homogène de la chaleur. Ce ventilateur a pour rôle de souffler l’air réchauffé et de le répartir dans toute la pièce. Le modèle canalisable, quant à lui, achemine l’air chaud vers plusieurs pièces grâce à une gaine.

À noter que le poêle à granulés doit être raccordé à l’électricité, mais sa consommation électrique est très faible. Votre facture énergétique sera particulièrement réduite avec ce type de chauffage ! Il possède une excellente autonomie (allant jusqu’à 72 h pour certains modèles) et un excellent rendement thermique.

La chaudière à bois, un système de chauffage très efficace

Comme le poêle à bois, la chaudière à bois utilise le combustible le moins cher du marché, ce qui en fait un système de chauffage économique. Elle est toutefois un peu plus onéreuse, son prix d’achat pouvant aller jusqu’à 10 000 € pour les modèles les plus performants. Avec ce type de chauffage, vous pouvez économiser jusqu’à 30% sur votre facture énergétique. Mais vous avez aussi la possibilité de l’utiliser pour produire de l’eau chaude sanitaire par exemple.

Le rechargement du combustible se fait manuellement, généralement tous les deux jours. Si vous cherchez un système à rechargement automatique, vous pouvez vous tourner vers la chaudière à granulés de bois, équipée d’un silo de stockage.

Au niveau du rendement, ce type de chauffage offre un rendement pouvant aller jusqu’à 90% grâce à sa technologie avancée. Les modèles à bûches (haute densité) et à granulés de bois sont les plus performants. Ils sont simples d’installation et peu polluants. Un circuit de chauffage central est toutefois nécessaire, et en raison de ses dimensions un peu imposantes, la chaudière à bois bûches nécessite de la place. Elle doit donc être installée dans une cave ou dans un grand cellier.

Le chauffage solaire, un équipement hautement écologique

Ce type de chauffage utilise une énergie totalement gratuite, c’est la raison pour laquelle il est économique. Certes, il nécessite un investissement important, mais ce sera vite amorti. L’utilisation de ce dispositif est très intéressante sur le long terme vu qu’il exploite une ressource inépuisable, naturelle et gratuite. De plus, il peut couvrir une grande partie des besoins en énergie de la maison, aussi bien pour le chauffage que pour l’eau chaude et l’électricité.

Le chauffage solaire est écologique, puisqu’il ne rejette pas de CO2, ni de déchets dangereux. C’est un dispositif économique, durable, simple d’installation et facile d’entretien. Un chauffage d’appoint est cependant à prévoir pour servir de relais.

Si vous ne disposez pas du budget nécessaire pour acheter ce système de chauffage, sachez que vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% et que vous avez la possibilité d’obtenir un éco-prêt à taux zéro. En outre, si vous confiez les travaux à un professionnel signataire de la charte QualiSol, vous pouvez bénéficier d’une aide financière de l’ANAH ou de l’ADEME.

La pompe à chaleur, un dispositif performant et économique

La pompe à chaleur utilise des sources d’énergie thermique gratuites et renouvelables, notamment les calories contenues dans l’eau, l’air et la terre. Elle est prisée pour son coefficient de performance élevée. En effet, elle restitue environ 3 kWh d’énergie pour 1 kWh consommé. Si vous optez pour ce type de chauffage, votre facture d’énergie sera nettement réduite !

L’installation de la PAC est un peu onéreuse, mais votre investissement sera vite amorti. Comme les trois autres équipements de chauffage précités, la pompe à chaleur est écologique. On distingue généralement trois types de pompe à chaleur : la PAC air/air, la PAC sol/sol et la PAC air/eau. Bien évidemment, ils diffèrent au niveau de leur système de diffusion thermique et de la source d’énergie qu’ils utilisent.

Le modèle air/eau ne nécessite pas de chauffage d’appoint et peut également être utilisé pour avoir de l’eau chaude sanitaire, tout comme le modèle sol/sol. Pour ce dernier, l’installation d’une sonde géothermique est toutefois indispensable.

Chaudière à bois, chauffage solaire, pompe à chaleur, poêle à bois… quel que soit votre choix, vous pourrez économiser grâce à ces dispositifs !

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *