Rénover un meuble en bois pour le rendre tendance

Votre vieux meuble en bois ne s’accorde plus avec votre décoration ? Dans ce cas, osez le relooking ! C’est une excellente option pour exploiter pleinement son potentiel. Nous vous donnons toutes les étapes essentielles pour lui donner un coup de frais et une touche de modernité.

Remettre le meuble à l’état brut

Pour rénover un meuble vintage en bois, commencez par le nettoyer. Frottez-le légèrement avec un chiffon doux imbibé d’eau savonneuse, d’alcool dilué ou d’eau chaude. S’il s’agit d’un bois foncé comme l’ébène ou le chêne, utilisez une solution composée d’eau oxygénée et d’ammoniaque pour l’éclaircir. Pour dépoussiérer un bois clair, optez pour un mélange d’eau chaude et d’eau de javel.

Pour enlever les couches de cire, appliquez un décireur et frottez le meuble dans le sens des fibres. Si votre meuble est verni, vous devrez le poncer pour rendre la surface du bois lisse et uniforme. Nous vous conseillons d’utiliser un papier abrasif à gros grains pour que la finition accroche facilement. Le ponçage ne suffira pas si le meuble est peint. Ce dernier doit être décapé, afin de retirer les anciens revêtements. Pour obtenir un résultat satisfaisant, privilégiez un décapant spécial bois. Appliquez-le à l’aide d’un pinceau sur la surface à traiter et laissez agir pendant quelques minutes. Frottez avec un grattoir ou une brosse à poils durs, rincez à l’eau claire et laissez sécher.

Dissimuler les imperfections

Il se peut que le meuble en bois vintage comporte des fissures, des trous ou des fentes. De nombreux produits permettent de camoufler ces défauts. Avec sa texture onctueuse, l’enduit de lissage spécial bois est idéal pour masquer les éraflures. Étalez le produit par petites touches à l’aide d’un couteau à enduire, puis laissez sécher. Lorsque le meuble est sec, poncez-le doucement avec un papier de verre pour retirer l’excédent.

Pour reboucher les fissures et les petits trous, vous pouvez utiliser de la pâte à bois. Cette dernière se rapproche de la couleur du bois et se ponce aisément. Appliquez-la à l’aide d’une spatule et laissez sécher. Une fois le produit sec, poncez légèrement pour enlever le surplus et obtenir une surface plane. Pour combler les gros trous, appliquez un mastic à bois. Ce dernier vous permet également de reconstituer les parties abîmées du meuble. L’excédent peut être éliminé avec du papier de verre. Si votre meuble présente quelques entailles, rebouchez-les avec du café lyophilisé. Mélangez un peu d’eau avec du café soluble de façon à former une pâte épaisse !

Changer la teinte du meuble

La peinture est la meilleure option pour rajeunir un meuble en bois. Votre buffet, votre table ou votre chaise se métamorphosera littéralement avec une couleur tendance comme le vert, le noir, le bleu ou le gris ! Il est d’ailleurs possible de créer sa propre teinte pour bois en utilisant des pigments. Pour intensifier l’effet d’une peinture noire, vous pouvez, par exemple, la mélanger avec des pigments rouges et verts. Intemporel et élégant, le gris anthracite est l’une des couleurs à adopter pour moderniser un meuble en bois. Il donne de la profondeur à votre décoration et s’associe facilement avec les teintes vives. Cette teinte s’obtient en mélangeant une peinture blanche classique avec un pigment graphite pur.

Pour rajeunir votre meuble en bois, vous pouvez par exemple utiliser une peinture rouge brique. Cette teinte s’adapte à de nombreux styles de décoration et se marie parfaitement avec du blanc ou du noir. Vous pouvez ajouter des pigments naturels de terre d’ombre pour la personnaliser. La mauve est également une couleur idéale pour offrir un second souffle à un meuble en bois. Pour l’obtenir, il suffit de mélanger une peinture blanche avec des pigments de terre d’ombre et des pigments artificiels mauves.

Vous trouverez une vaste gamme de peintures pour bois, de colorants bois, mais aussi de pigments artificiels et naturels sur les boutiques en ligne, qui proposent également des effets décoratifs comme la dorure, des stickers, des brosses et des pochoirs pour vous aider à relooker votre meuble en bois.

Comment peindre un meuble en bois ?

En fonction de vos envies, vous pouvez peindre le meuble intégralement ou par petites touches. D’autres effets décoratifs comme la céruse ou la dorure peuvent aussi venir donner un look vintage très recherché à un vieux meuble en bois.

Si vous créez votre couleur pour bois vous même, dosez avec soin les pigments : très puissants, il n’est pas nécessaire d’en utiliser beaucoup. Notez la quantité utilisée en grammes avec une balance de cuisine ou une balance pour le courrier afin de reproduire la teinte au besoin !

Avant de vous lancer, mélangez bien la peinture ou le liant avec les pigments pour obtenir un rendu homogène. D’autres produits comme le retardateur ou le diluant pour bois peuvent vous aider à appliquer convenablement de la teinture sur du bois, sans traces de pinceaux ou grumeaux visibles.

Appliquez la peinture dans le sens des fibres du bois, puis dans le sens des veines. Lorsque la première couche est sèche, poncez doucement pour ne pas rayer la peinture et aspirez la poussière. Il ne vous reste plus qu’à passer une seconde couche pour renforcer la résistance du meuble.

Customiser le meuble

De multiples possibilités s’offrent à vous pour personnaliser votre meuble en bois. Vous pouvez utiliser un pochoir pour ajouter des frises ou des motifs géométriques, ou du scotch de masquage pour délimiter des zones précises à peindre. Si vous relookez une commode en bois, vous pouvez, par exemple, peindre ses pieds ou l’encadrement des tiroirs avec une couleur différente. Vous pouvez également l’habiller avec une poignée coquille, chromée ou en laiton. Le papier adhésif japonais ou masking tape permet également de donner une nouvelle allure à un meuble en bois. Résistant, il se décline en plusieurs motifs et coloris. Rassurez-vous, ce scotch décoratif peut être repositionné et ne laisse aucune trace.

Protéger le bois

Si vous avez opté pour une peinture brillante ou satinée, appliquez un vernis mat pour la protéger des impacts. Le bois est une matière vivante, qui évolue avec le temps, et qu’il faut protéger et nourrir. Par exemple, il est sensible aux attaques des insectes xylophages comme les termites. Pensez à le protéger au besoin en appliquant un insecticide. Versez le produit jusqu’à saturation pour qu’il pénètre en profondeur. Enfin, pour prévenir l’apparition des moisissures et des champignons, utilisez de l’huile de lin. Cette dernière nourrit le bois, accentue son aspect naturel et lui apporte un toucher soyeux.

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *