Enduit : préparation et application

La réalisation des enduits est l’ultime étape qui finalise la pose de plaques de plâtre. Assez délicate, cette opération est indispensable pour obtenir une surface, lisse, plane et sans défaut, prête à accueillir de la peinture décorative, du papier peint ou encore de carrelage, autrement dit le revêtement final. Au-delà de son rôle esthétique, elle contribue également à la solidité de la cloison mise en place. Il est par conséquent primordial de prendre toutes les précautions nécessaires pour la réussir. Découvrez dans cet article tous nos conseils en ce sens.

Choisissez le bon enduit

Afin de bien choisir l’enduit pour les joints de vos plaques de plâtre, il est judicieux de bien connaître les différents types d’enduits disponibles actuellement sur le commerce ainsi que leurs usages. De manière générale, on distingue 2 principaux types d’enduits : les enduits pelliculaires et les enduits à joints.

Cela va de soi que dans le cadre de la réalisation de joint entre plaques de plâtre, il faudra privilégier les enduits à joints. Ils permettent le remplissage des creux des bords amincis entre deux plaques de plâtre en vue d’offrir une transition plane. Pour ce faire, vous avez le choix entre :

  • Les enduits à prise : à base de plâtre, ces enduits ont la particularité de prendre en quelques heures seulement. Et ce, quels que soient la température et le taux d’humidité. Ils permettent ainsi un redoublement des joints dans la journée.
  • Les enduits à séchage : ces enduits sont quant à eux à base de carbonate. Ils s’utilisent idéalement par temps chaud et sec. Il faut environ entre 12 h à 48 h pour qu’ils prennent convenablement.

Selon vos besoins et vos objectifs, il est possible d’appliquer à l’aide d’un couteau à enduire professionnel un enduit à séchage sur un enduit à prise. L’inverse n’est toutefois pas faisable. Par ailleurs, il faut savoir qu’il existe aujourd’hui des enduits multifonctions qui peuvent être utilisés aussi bien pour le jointement que pour les autres travaux concernant les plaques de plâtre.

joint mur

Mais, quel que soit votre choix d’enduit, vous pouvez les trouver sur le commerce sous 2 formes :

  • Sous forme de poudre.
  • Sous forme de pâte prête à l’emploi.

Le mode d’application de ces deux types d’enduits est le même. Cependant, ils se préparent différemment. Un enduit prêt à l’emploi ne requiert aucune préparation spécifique. Il suffit de le malaxer légèrement avant l’application. En ce qui concerne l’enduit en poudre, il doit être saupoudré dans l’eau et malaxé jusqu’à obtention d’une pâte souple et homogène. Il est impératif de bien respecter le taux de gâchage, autrement dit la proportion d’eau et de poudre à mélanger pour obtenir la consistance souhaitée. Il faut éviter entre autres de mettre trop d’eau, car cela peut nuire considérablement à l’adhérence de l’enduit.

Munissez-vous des bons outils pour réaliser un enduit

Il est également important d’avoir les bons outils pour réaliser dans les règles de l’art l’enduit sur les joints entre les plaques de plâtre. Vous aurez notamment besoin de :

Couteaux à enduire

Également appelés riflards ou lames à enduire, les couteaux à enduire figurent parmi les outils indispensables pour réaliser un enduit de joint sans bavure. Ils peuvent servir tout au long des différentes étapes des travaux. En effet, vous pouvez vous en servir pour le gâchage, l’application et le lissage de l’enduit, mais aussi pour coller des bandes à joints sur des plaques de plâtre.

Il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs sortes de couteaux à enduire : à lame fine, à lame large, à lame souple et à lame rigide. Le choix dépendra essentiellement des dimensions de la surface à enduire et des travaux à réaliser.

Pour le gâchage, vous pourrez utiliser un couteau à enduire pour les petites quantités. Toutefois, pour de plus gros volumes, vous aurez besoin d’un malaxeur.

Récipients : auges ou bacs

Ces équipements sont surtout utiles si vous optez pour des enduits en poudre. Ils servent à gâcher l’enduit avant son application. Il en existe différentes tailles. Le choix dépendra de la quantité d’enduit.

Les autres accessoires

Pour réaliser un enduit de joint en bonne et due forme, vous aurez également besoin de :

  • Bandes à joint pour masquer la jointure entre les plaques de plâtre
  • Une spatule pour maroufler les bandes
  • Une règle métallique pour vous assurer de la planéité de la surface
  • Papier à gratter ou matériel de ponçage pour éliminer les petites irrégularités
  • Une bâche ou des cartons pour protéger votre sol des éventuelles projections.

Les outils professionnels

Si vous ne disposez pas des bons outils pour réaliser convenablement votre enduit ou si vous n’êtes pas très manuel, il peut être judicieux de faire appel à un plâtrier ou un plaquiste professionnel. Ce dernier possède des outils dédiés (malaxeur, mélangeur, machine de projection d’enduit, machine à pulvériser sans air) qui vous assureront des travaux impeccables dans les meilleurs délais possibles.

Adoptez la bonne technique d’application de l’enduit

Vous avez fait le choix du bon enduit de joint et rassemblé les bons outils, il ne vous reste plus alors qu’à préparer et appliquer l’enduit. Dans cette optique, il est primordial de respecter quelques règles de base et d’adopter une certaine technique.

Il faut en général 3 couches d’enduit à chaque joint de plaques de plâtre pour un rendu parfait : une première pour poser la bande, une deuxième pour le remplissage et pour fixer la bande et une dernière pour la finition. Toutefois, si les plaques de plâtre sont neuves, une seule couche de 1 mm d’épaisseur environ suffit. Dans le cas d’une rénovation, les différentes couches peuvent atteindre 3 mm d’épaisseur.

Pour l’application proprement dite, commencez par le remplissage des creux entre les plaques. Pour ce faire, aidez-vous d’un couteau à enduire. Si l’espace est trop important, vous devrez utiliser du mortier adhésif pour le reboucher. Pour éviter les bosses, soyez modéré dans la quantité d’enduit à appliquer.

Procédez ensuite au serrage et au collage de la bande en prenant soin de chasser l’air sous la bande, afin d’éliminer l’excédent d’enduit. Une fois la bande parfaitement sèche, vous pourrez appliquer la deuxième couche.

Pour terminer, faites une dernière passe de finition en vous aidant d’un plus grand couteau à enduire. Élargissez la bande 2 à 5 cm au-delà de l’aminci.

eldotravo

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *